microfact.org est une plateforme en ligne dont l’objectif est de contribuer à l’amélioration des performances des Institutions de Microfinance et de Micro-assurance en leur proposant des outils (Outils de Microfinance et Outils de Micro-assurance) et des ateliers (Ateliers de Microfinance et Ateliers de Micro-assurance).

 

Nouvelles

04/06/2018 16:00

Microfact en Argentine: Entretien avec Maria Silvia Abalo du RADIM

Microfact souhaite la bienvenue à Maria Silvia Abalo, Directeur exécutif de RADIM, dans le cercle dynamique des formateurs certifiés Microfact, à la suite de sa réplication réussie de la formation  en Avril 2018.
Nous avons discuté avec Maria de l'importance du secteur de la microfinance en Argentine, le rôle de RADIM (Red Argentina de Instituciones de Microcrédito) et en quoi les outils et ateliers Microfact sont si importants pour les IMFs.

 

  1. Est-ce que la microfinance est nécessaire en Argentine ?

Oui elle l’est car 40% de la population vit et travaille dans l’économie informelle et n’a pas accès à des financements décents. De plus, une part importante de ces 40% vit en dessous du seuil de pauvreté. Dans ce contexte, la microfinance donne une opportunité aux entrepreneurs de ce segment. En plus des services financiers, beaucoup d’institutions de microfinance fournissent de la formation en entrepreneuriat et en commerce. D’autres donnent accès à des services de santé ou fournissent des conseils juridiques pour ceux qui n’ont pas de papiers d’identité ou pour les immigrés. Surtout il s’agit d’un secteur dans lequel le financement s’effectue de manière transparente absolue et dans le respect des clients.

 

  1. Quel est le rôle de RADIM (Red Argentina de Instituciones de Microcrédito) dans le fonctionnement des IMF ?

RADIM travaille sur 3 piliers principaux :

  • Le renforcement institutionnel
  • La transparence
  • Le plaidoyer

Pour le premier pilier nous éduquons nos membres à l’outil SPI4 et depuis peu sur la factsheet de Microfact. Aussi, nous organisons, en collaboration avec l’université de Buenos Aires, un cours de quatre mois sur la Gestion et le leadership en Microfinance donné par les hautes autorités de la microfinance dont l’objectif est de renforcer nos institutions et d’y semer de nouveaux talents. Nous mettons en place le programme « le Savoir pour la croissance » qui aborde les principales difficultés rencontrées dans la gestion d’IMF (ex : risque de crédit et le portefeuille à risque) et le programme « Inter IMF » qui permet que les institutions améliorent les compétences de ses employés à travers la formation dans d’autres institutions. De plus, pour le plaidoyer, depuis 13 ans déjà, nous organisons la conférence annuelle de la microfinance qui est le point de rencontre de l’ensemble des acteurs du secteur. De plus nous organisons une session mensuelle appelé « les matins de réflexion » sur l’inclusion financière avec la participation d’acteurs publiques et privés.

 

  1. Quelle est la valeur ajoutée des outils Microfact dans le fonctionnement des IMF en Argentine ?

Dans beaucoup de cas, les IMF manquent d’instrument leur permettant d’analyser leurs performances. Microfact offre des outils professionnels de haute qualité permettant de le faire. Ils permettent la bonne gestion des institutions et d’attirer des donneurs potentiels. Nous pensons que si toutes nos IMF utilisaient la MFI Factsheet et le SPI4, cela serait une grande avancée pour la compréhension des performances financières et sociales de nos institutions et pour l’homogénéité des informations.

04/06/2018 15:05

Microfact en Birmanie

Contre toute attente et malgré  une panne d'électricité en ville, la chaleur d'une salle de formation et l'absence d'ascenseur, 11 IMF ont participé à une formation Microfact en Birmanie.

 

28 participants, 2 formateurs, un interprète et une très bonne énergie émanant de chacun ont été les ingrédients-clé de la réussite de cette formation. Locales et internationales, petites et grandes...  ce fut un bon panel d'IMF qui a permis des échanges fructueux entre les participants. Les IMF participantes ont été BRAC, CARD, Fullerton, KB Hana, LOLC, Ngew Marlar, MFIL, NYWCA, INNO Capital, Straits and Ar Yone Or.

 

La temperature est encore montée lorsqueles participants ont débattu sur le taux de la répartition du personnel et des employés selon le genre pendant les exercices d'étude de cas.

L'interdépendance des ratios ont été un des éléments clés sur lesquels les participants ont été capables de pratiquer tout en améliorant leurs capacités d'analyse des performances financières et sociales.

 

Ce fut le premier atelier Microfact organisé en Birmanie, mais certainement pas le dernier !

 

KJay zu tin bar deh and Tat Tar!

#forevermicrofact

10/02/2018 22:29

l’Appel aux Factsheets Microfact - postulez dès aujourd'hui!

Afin de fournir un soutien encore plus important aux formateurs locaux ainsi que pour les accompagner dans leur support aux institutions financières, Microfact propose un nouvel Appel aux Factsheets Microfact.

 

A travers cette action, Microfact veut encourager les formateurs à chercher activement des opportunités pour organiser des ateliers et faire un suivi des institutions de microfinance et de microassurance.

 

20 formateurs, qui auront organisé et dispensé un atelier Microfact avec succès en 2018 conformément aux Obligations du Formateur Habilité et qui auront envoyé aux Coordinateurs Microfact les documents requis recevront une bourse Microfact.

 

Pour toutes questions au sujet de cet appel à proposition ou sur le processus de sélection, contactez les coordinateurs Microfact : jarek.chuchla@brs.coop et m.zambrano@ada-microfinance.lu

Rechercher dans le site

Contact

Microfact Muntstraat 1
3000 Leuven
Belgium

Contact / Newsletter:

 

 

microfact is a joint initiative of